7 conseils pour votre page Facebook

Posted by
|

Plus la peine de présenter Facebook et la question n’est pas non plus s’il faut y être présent ou pas. La question est : comment utiliser sa page Facebook pour atteindre vos objectifs ?

7 conseils pour votre page Facebook

7 conseils pour votre page Facebook (source de l’image : Pages Facebook)

Voici nos 7 conseils sur l’utilisation de Facebook (lire ensuite ci-dessous les descriptifs détaillés) :

1) Définir vos objectifs généraux avant de lancer votre page Facebook

  • Point clé : Facebook est un outil au service d’une stratégie générale d’un organisme. Il doit donc être utilisé pour atteindre les objectifs généraux.
  • Question à se poser : comment Facebook peut vous aider à atteindre vos objectifs généraux ?
  • Exemple politique : tous les élus ou candidats politiques n’ont pas les mêmes objectifs, ni ne partent de la même situation. Par exemple, celles/ceux qui débutent leur action politique manque de notoriété. Ils peuvent donc utiliser Facebook pour commencer à être connu. Ils peuvent par exemple privilégier des publications sur des évènements qui touchent un grand nombre de citoyens, ils peuvent créer du buzz (s’ils se sentent à l’aise avec ce type de communication) et ils peuvent même (en dehors de la période des 6 mois qui précèdent une élection) faire de la publicité payante sur Facebook pour augmenter leur communauté ou le trafic sur leur site Web. D’autres objectifs sont possibles : détecter de nouveaux militants, faire passer des idées, se créer une image moderne, attirer un public jeune… Le type et le format des publications sur Facebook dépendent des objectifs et l’évaluation de leur succès ne pourra se faire que si des objectifs claires ont été définis.
  • Exemple entreprise : l’idée que Facebook est au service des objectifs d’une entreprise est fondamental pour son utilisation. Un centre de formation va par exemple vouloir augmenter sa notoriété dans son domaine d’enseignement en publiant par exemple des informations/cours gratuits, réunir sa communauté d’anciens élèves et ainsi prouver aux futurs élèves la qualité/intérêt de son enseignement, ou même en trouver de nouveaux. Une entreprise vendant un produit (chaussures, crème, boisson…) va vouloir renforcer l’image de sa marque en créant une communauté nombreuse/active sur Facebook et pourra utiliser Facebook comme une plateforme de SAV pour répondre à ses clients. De plus, une partie de cette communauté se transformera à terme en clients. De manière générale, un organisme va pouvoir utiliser Facebook pour construire ou réunir sa communauté et tisser avec elle des liens forts en sollicitant leur avis, en répondant à leurs commentaires… c’est ce travail de proximité, d’assistance et d’information qui convertira ultérieurement une partie de cette communauté en clients.

2) Répondre aux attentes de sa communauté

  • Point clé : connaître sa communauté Facebook
  • Question à se poser : quel est le profil de vos fans sur Facebook et quelles sont ses attentes concernant vos publications ? (contenu, format, fréquence, style, émotion…)
  • Exemple politique : les abonnés à la page Facebook d’une personnalité politique ne sont pas nécessairement tous des militants et par ailleurs un militant abonné à une page Facebook attend peut-être des informations différentes que celles qu’il reçoit par d’autres canaux. En particulier, il est à la recherche de plus de proximité et d’authenticité.
  • Exemple entreprise : les abonnés à la page Facebook d’une marque de magasin de vêtement ne recherche pas la même expérience sur Facebook que dans les magasins. Sur Facebook, ils sont en attente d’informations exclusives, de proposition d’évènements, de conseils vestimentaires, de possibilités de pouvoir s’exprimer…

Info : les photos et videos sur Facebook suscitent au moins 2 fois plus d’engagement que les posts textuels.

3) Poser des questions simples et contextualisées

  • Point clé : une question ou un texte à finir de rédiger appelle une réponse, donc un engagement
  • Question à se poser : quelles sont les questions qui vous permettront à la fois de faire passer votre message et qui provoqueront le plus de réponses ?
  • Exemple politique : les abonnés à la page Facebook d’une personnalité politique apprécient en tant que citoyens qu’on leur demande leur avis/opinion. La nature de Facebook étant une plateforme de partage et de discussion, rédigez vos textes sour le forme de question ou de texte à finir de rédiger afin de susciter les commentaires et montrer ainsi votre capacité à dialoguer.
  • Exemple entreprise : la page Facebook d’une marque de chaussures de randonnée pourrait publier des photos de ses chaussures avec un appel à témoignage sur les dernières ballades des ses internautes soit sous forme de question (ex : qui a fait une ballade le WE dernier avec ces chaussures ? Répondez en photo:-), soit sous forme de récit à terminer d’écrire (ex : ces chaussures sont chouettes pour…).

Info : un texte interactif (question ou appel à récit) suscite presque 2 fois plus d’engagements qu’un texte affirmatif sur Facebook.

4) Indiquer à votre communauté l’action à réaliser

  • Point clé : un verbe d’action (regarder la video, cliquer sur le lien, partager, commenter…) ou un appel à cliquer sur le bouton Like dans le texte d’un post entraîne davantage d’engagement
  • Question à se poser : quelle action sur le contenu ou quelle action sur les fonctionnalités de Facebook (Like, partage, commentaire…) est la plus adaptée à chacun de vos posts ?
  • Exemple politique : un post avec une video pourrait commencer par « Regardez la video de mon intervention à… », un autre concernant une proposition de loi pourrait contenir le texte « Cliquez sur le bouton J’aime pour exprimer votre soutien à ma proposition »
  • Exemple entreprise : tout texte formulant une action sur Facebook ou vers le site de l’entreprise va générer plus d’engagement

5) Traiter votre communauté comme des VIP

  • Point clé : un abonné à une page Facebook attend du contenu exclusif, des promotions et une interaction avec le propriétaire de la page
  • Question à se poser : quels sont les contenus exclusifs ou les propositions d’interaction que vous pouvez poster sur votre page Facebook ?
  • Exemple politique : des contenus exclusifs comme des photos/videos de la personnalité politique entrain de travailler avec son équipe conviennent très bien à Facebook car ils ne se trouvent nulle part ailleurs et créent de la proximité. Des appels à idées, des propositions de rencontres thématiques, des évènements de tchat en ligne permettent aux abonnés de la page Facebook de participer et d’être mis en valeur.
  • Exemple entreprise : les marques publient souvent des informations exclusives sur leurs pages Facebook ou invitent leurs abonnés à des rencontres VIP. Une bonne idée aussi est de faire un appel à photos avec leurs produits et de choisir chaque semaine une photo pour la mettre en avant sur la page Facebook et ainsi valoriser celui/celle qui l’a prise.

Info : l’actualité à une influence sur l’intérêt porté par les internautes à des posts sur Facebook et donc sur leur engagement. Par exemple, prendre en compte les jours fériés, les fêtes nationales… pour contextualiser vos posts.

6) Personnaliser vos relations avec votre communauté

  • Point clé : un abonné à une page Facebook apprécie que vous répondiez à son commentaire et encore plus si vous le citez dans votre réponse
  • Question à se poser : quelle réponse utile (à éviter : le simple merci) et personnalisée apporter aux différents commentaires sur votre page Facebook ?
  • Exemple politique : la page Facebook d’une personnalité politique ne doit pas être un nouveau média d’affichage mais au contraire un lieu d’échange. Il est donc important de répondre aux commentaires en personnalisant le plus possible les réponses afin de créer un véritable lien avec les internautes.
  • Exemple entreprise : de nombreuses pages Facebook d’entreprises répondent aux commentaires des internautes en citant leur nom et en republiant leurs photos contenant un de leurs produits par exemple. L’internaute est ainsi valorisé et le produit aussi. Il aura davantage tendance dans le futur à reparler positivement de la marque auprès de sa propre communauté.

7) Humaniser vos posts

  • Point clé : un abonné à une page Facebook recherche de la proximité et non une information industrialisée
  • Question à se poser : vos posts sur Facebook créent-ils plus de relations horizontales et interactives que vos articles sur votre site Web ?
  • Exemple politique : la page Facebook d’une personnalité politique doit permettre de mieux connaître sa personnalité, ses goûts, ses idées. Elle doit donc s’impliquer et ne pas laisser uniquement son équipe publier en son nom. Il faut aussi que certains posts dépassent le seul cadre de la politique.
  • Exemple entreprise : sur les pages Facebook des marques, le community manager indique souvent son prénom. Par ailleurs, en plus des posts sur les produits de la marque, il y a souvent des posts sur la vie de l’équipe et ses actions en tant qu’individus.

Add a comment